Jonctions/Verbindingen 10

Empreintes dans les champs électr(on)iques Bruxelles

, par Aurélie, Constant

Empreintes dans les champs électr(on)iques, gestes transformés en données, codes qui mettent le corps en mouvement, prescriptions qui demandent à être interprétées. Des identités réelles et contrefaites se répandent comme des virus à travers les réseaux par des services commerciaux d’information personnalisés et (in)contrôlés, qui habitent les frontières et prennent corps dans les rumeurs.

Le festival interdisciplinaire Jonctions/Verbindingen en est à sa dixième édition. A La Bellone, Constant propose une réflexion sur nos relations corporelles, psychiques et formelles à la technologie. Quelle empreinte la technologie laisse-t’elle sur nous ? Et, en retour, quelle empreinte laissons-nous sur elle ? Comment nous déplaçons-nous au sein de machines ? Comment lire autrement nos ’gestes encodés’ en regard de la technologie ? Comment pouvons-nous transformer nos gestes répétitifs en gestes qui essaient, excercent, indiquent, prouvent ? Jonctions/Verbindingen traduit ces idées par un mélange d’installations, de conférences, de projections, de logiciel libre et de distributions Linux, d’ateliers.

A propos de Verbindingen/Jonctions

Le programme de Verbindingen/Jonctions, le festival annuel, multidisciplinaire et multimédia de Constant combine les stratégies low - high - no tech des cultures utopistes, tribales, locales, contemporaines, traditionnelles avec les théories féministes, queer, et les licences libres et open source. Le festival offre aux gens des radios, des arts, des universités, des logiciels libres, de la performance, du design, de loi, des villes et des champs, l’occasion d’expérimenter et d’échanger leurs pratiques, et de les partager, ainsi que leurs questions face à un large public intéressé.

E-traces

Comment circulent les informations que nous saisissons dans les moteurs de recherche, les sites de rencontre, de santé, de news, les forums et les chats ? Qui s’y intéresse ? Comment fonctionne le marché du profil électronique ? Ces questions forment le cadre du projet E-traces.

Diverses activités auront pour but d’analyser les mécanismes économiques à l’oeuvre derrière les interfaces riantes du web 2.0, la spéculation sur les profils, l’exploitation du travail gratuit, mais aussi de développer plus avant le scenario du jeu en ligne Yoogle !, en cours de développement, qui permet de prendre tour-à-tour les rôles des différents acteurs de ce "marché". Enfin, cette rencontre est aussi conçue comme un appel aux différentes personnes et organisations intéressées de se constituer en groupe de veille technologique sur les questions d’identités et de surveillance en ligne.

Read Feel Feed Real

Les champs électromagnétiques émis par des objets ordinaires comme sources pour une performance audio, les images des caméras de surveillance et leur encadrement légal comme ingrédients d’un film de science-fiction, les canaux de chat comme outils d’annotation de videostreaming...

Un laboratoire video mobile sera créé pendant le festival pour tester les possibilités de combiner le scripting, l’annotation, les lectures de flux de données et les enregistrements dans la perspective d’une archive digitale. Quelque part entre surveillance et observation, l’équipe d’Open Source Video mèlera des ateliers pratiques de streaming video avec icecast et des expériences de reconnaissance de mouvements : comment le mouvement est détecté, et comment il peut manipuler ce qui le détecte.

Autour de nous, les champs magnétiques font résonner des ondes invisibles

Deux des personnalités les plus importantes dans la technologie et l’informatique, Nikola Tesla et Alan Turing, pensaient que lorsque l’électricité et les données étaient transmises, des processus cachés se mettaient en place qui touchaient à une certaine forme de présence métaphysique. Le psychologue suédois Konstantin Raudive et le producteur de film Friedrich Jurgenson commencèrent à explorer le Phénomène de la Voix Electrique (Electric Voice phenomena, EVP), qui consiste en des voix ou des sons y ressemblant qui peuvent être écoutés via des appareils électroniques qui n’existaient pas à l’époque à laquelle l’enregistrement fut effectué. Certains pensent que ce phénomène a une origine paranormale.

Dans la terminologie informatique, de nombreux mots se réfèrent à des images chimériques : les bots, les daemons et les ghosts. Nous nous en servons pour créer une métaphore artistique qui connecte des projets d’artistes travaillant à partir d’entités désincarnées et des processus invisibles. Notre approche est inspirée par la très belle métaphore poétique de l’ambassade d’Elgaland Vargaland, un royaume semi fictionnel, fondé par Leiff Elgren et CM Von Hausswolff, dont le territoire est la somme de toutes les frontières (géographiques, mentales et digitales).

Mouvements mutuels

Que nous manipulions un ordinateur à la ligne de commande, ou en utilisant des boutons, des switches ou des clicks... le lieu exact de l’interaction sert souvent à produire une connaissance commune. Les dialogues se produisent à différents niveaux et sous différentes formes : le code, le hardware, l’interface, la langue, les gestes, les circuits. Comment les interactions sont traduites en logiciel, et comment le logiciel génère de l’interaction ? Est-ce que la pratique du logiciel libre peut nous permettre de trouver un moyen terme entre la technophobie et le technofétichisme ? Pouvons-nous nous imaginer nous-mêmes et nos réalités différemment, lorsque nous tentons de re-créer les interfaces d’un environnement de travail collaboratif ? Est-ce qu’une idée différente de l’usage change notre approche de l’ergonomie ?

Mouvements mutuels utilise la préparation de la nourriture comme cadre de référence ; la cuisine comme lieu à partir duquel nous pouvons commencer à repenser les configurations être humain-machine sans les déconnecter de la vie quotidienne et des schemas (genrés) que cela produit. Les plans, le code, les instructions, les notations et les manuels, chacune de ces choses représente des phases dans le cycle du mouvement entre les objets et les sujets ; de l’imagination au planning, au souvenir – recettes de cuisine pour un espace partagé.

Voir en ligne : Le site du festival Jonctions/Verbindingen 10

P.-S.

Du 17 novembre au 2 décembre 2007

Programme, infos, inscriptions : Jonctions/Verbindingen 10

Lieux : La Bellone, Q-02 werkhuis, Actic asbl, La compilothèque...

L’entrée est libre et gratuite pour toutes les activités, mais pour certains ateliers, une pré-inscription est nécessaire à : reservations [at] constantvzw [point] com

Dans la mesure du possible nous proposons des traductions simultanées vers le français, l’anglais et le néerlandais.

Boissons et repas seront prévus à la Bellone à des prix modiques.

Services

Hébergement - Mails - Listes de diffusions - Pads - Clouds - Outils collaboratifs - Gitlab - ...
Voir tous les services

Tarifs