bienvenue - domainepublic

Domaine public Hébergeur indépendant et autogéré

Structure d’hébergement internet non-marchande, indépendante et gérée collectivement par l’ensemble de ses membres, veut favoriser l’autonomie dans la prise en charge d’outils informatiques de diffusion et de communication, au sein d’un public large et notamment non spécialiste.

  • L’organisation de l’association est détaillée dans la charte
  • Le règlement technique décrit ce qui est mis à disposition pour chaque compte
  • La documentation fournit une aide sur l’utilisation de nos services

Derniers articles

Derniers articles

  • Peertube : mise à jour vers la version 3.3

    , par denis

    L’instance de Peretube (videos.domainepublic.net) vient d’être mise à jour vers la version 3.3.
    Cette version propose de nouvelles fonctionnalités permettant de davantage personnaliser les instances, l’ajout des listes de lectures à la recherche, la simplification des URL et bien d’autres choses (...)

  • Intervention sur chahut

    , par Emmanuel

    Ce weekend, les 10 et 11 juillet 2021, nous allons intervenir sur chahut pour essayer de régler des problèmes de performances sur ce serveur.
    De petites coupures sont à prévoir sur ce serveur samedi en fin d’après-midi et dimanche en fin d’après-midi.
    Les services hébergés sur ce serveur (sites, (...)

  • L’état face aux gafams

    , par denis

    Au programme de ce numéro d’été dans la revue Agir Par la Culture
    Face au triomphe des GAFAM, que peuvent faire les pouvoirs publics pour favoriser un numérique plus démocratique, solidaire, inclusif, écologique ? Faut-il socialiser l’infrastructure et les services ? Créer un service public du (...)

  • Installation de Technopolice à voir (à Saint-Gilles, Bruxelles)

    , par Emmanuel

    Le collectif Technopolice présente une installation cartographique dans la vitrine de Constant.
    Le déploiement des outils de « Smart city » visant à contrôler, surveiller, classer, punir afin d’orienter et réguler les comportements se fait souvent dans l’indifférence la plus totale, grâce à la (...)